Le dispositif de suramortissement est une mesure de soutien à l’investissement productif pour certains investissements réalisés du 15 avril 2015 au 14 avril 2017. Il est issu de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques. Le dispositif consiste en une déduction fiscale exceptionnelle de 40 % de l’investissement aux biens qui peuvent être amortis selon le mode dégressif et qui relèvent de l’une des catégories suivantes : les matériels et outillages utilisés pour des opérations industrielles de fabrication ou de transformation ; les matériels de manutention ; les installations destinées à l’épuration des eaux et à l’assainissement de l’atmosphère ; les installations productrices de vapeur, de chaleur ou d’énergie à l’exception des installations de production d’énergie électrique dont la production bénéficie de tarifs réglementés d’achat ; les matériels et outillages utilisés à des opérations de recherche scientifique ou technique. Cette liste a été complétée en y ajoutant les remontées mécaniques, les véhicules de plus de 3,5 tonnes fonctionnant exclusivement au gaz naturel et au biométhane carburant, les installations et équipements des réseaux de fibre optique, les appareils informatiques prévus pour une utilisation au sein d’une baie informatique. Par ailleurs, les logiciels qui contribuent à des opérations industrielles de fabrication et de transformation sont également éligibles.note_precision_sur_les_equipements_eligibles_secteurs_dactivite_06062016